Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02
Nom tutelle large
OREME

Accueil > Contenu Newsletter > Portrait

Du côté d’chez...Fabien Rétif

Fabien ne choisit par la voie classique. Il commence par faire des études professionnelles, un BEP puis un Bac pro mais ce qu’il souhaite avant tout c’est faire de l’informatique !
A 18 ans, après le Bac, il décide de quitter son île d’Oléron natale pour suivre à Montpellier un BTS "Informatique et gestion" au lycée Mermoz. Il intègre ensuite l’école d’ingénieurs Polytech Montpellier où il fait de l’informatique lié à la gestion d’entreprise. Il effectue son stage de 2ème année à l’OSU OREME avec Olivier Lobry et Fréderic Bouchette. C’est ainsi qu’il découvre l’océanographie, domaine qui le passionne. Il poursuit dans cette voie grâce à son stage de fin d’étude et voilà comment il est passé de l’informatique à l’océanographie !
En 2012, il a l’opportunité d’entreprendre une thèse en océanographie. Elle comporte deux volets, le premier est un projet d’innovation industrielle : un système de gestion de crise du littoral en partenariat avec IBM et Geomatys, le second est plus académique car il s’agit de comprendre les phénomènes qui font monter le niveau de la mer en conditions extrêmes telles que inondations, submersions. Il part trois mois à Taiwan pour étudier ces phénomènes. Soutenir une thèse en océanographie quand on n’a pas suivi la voie traditionnelle est un sacré défi ! Il a fallu rattraper le niveau et se former au raisonnement scientifique.
Après l’obtention du précieux diplôme, il poursuit par un an et demi de contrat post-doctoral au laboratoire d’Aérologie de Toulouse pour continuer à développer le modèle utilisé pendant sa thèse. Il travaille plus particulièrement sur le projet CRUESIM, projet sur la modélisation des crues éclairs sur le fleuve la Têt à Perpignan.
Son contrat terminé, Fabien souhaite partir travailler à l’étranger. Il pose ses valises à Cotonou au Bénin, changement d’univers, de culture…Il décide de monter son auto-entreprise d’ingénierie, d’installer des modèles sur des calculateurs. Il collabore avec Frédéric Bouchettesur la simulation des lacs, il part travailler un mois à Taiwan. Il collabore aussi sur place avec des collègues de l’IRD. Au bout de deux ans, travailler seul lui paraît pesant, il lui manque la dynamique d’un laboratoire, d’une équipe. Il fait donc le choix de rentrer en France.
Le voilà de retour à GM début juillet. Frédéric Bouchette lui propose un contrat post-doctoral pendant un an et demi sur l’étude de la courantologie de différents lacs qui sont des marqueurs du climat. Il apporte également son soutien en simulation numérique sur différents projets tels que Optibeach et Maupiti. Par ailleurs, il collabore avec Manon Besset sur les aspects climatologie et travaille avec l’équipe plateau numérique de l’UM pour l’installation de codes sur le calculateur HPC. Il poursuit ses collaborations avec Toulouse sur la lagune de Nokoué à Cotonou au Bénin.

Thé ou café ? Thé
Cinéma ou boîte de nuit ? Cinéma
Mer ou montagne ? Mer
Foot ou rugby ? Ni l’un ni l’autre
Week-end synonyme de ? Ballade dans la nature
Lundi matin ? Lecture des mails
Le métier que tu aurais rêvé de faire ? Celui-là
Ce que tu détestes par-dessus tout ? Le manque de respect
Juron gros mot ou blasphème favori ? Putain
Ton mot préféré ? Entraide
Celui que tu détestes ? Guerre
Tes qualités et défauts ? Soigneux, consciencieux, entier et franc
Dans 10 ans, tu te vois où ? Dans la recherche et j’aimerais vivre à la campagne.
Si tu étais un super-héros qui serais tu et pourquoi ? Robin des bois pour prendre l’argent des riches et le redistribuer aux pauvres pour rééquilibrer.
Ta drogue favorite ? La musique
Si Dieu existe qu’aimerais tu qu’il te dise après ta mort ? Viens, on est bien là.
Une personne de ton choix que tu aimerais rencontrer ? Pablo Servigne prône un modèle de société, des valeurs d’entraide.
Un livre de chevet ? Le nom du vent, un livre de sciences fiction
Une citation ? Tout est une question de priorité.
Un pays, une région que tu aimes ? Taiwan pour moi c’est reposant.
Un pays, une région à visiter ? La France, la Bourgogne, les pays de la Loire
Une résolution ? Faire du yoga tous les jours.
Un style de musique ? Musique traditionnelle de France et d’Irlande
Ton plat préféré ? La cuisine asiatique, plus particulièrement les dumpling, raviolis chinois
Une passion ? La musique
Un mot pour tout GM ? Coucou, venez me voir au 4ème étage bureau 467, je ne vous connais pas tous.


Le bulletin du laboratoire Géosciences Montpellier n°18 - septembre/octobre 2019