Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02
Nom tutelle large
Nom tutelle large
OREME

Accueil > À la une

[Hommage au Professeur François Proust]

[Hommage au Professeur François Proust]

Nous apprenons le 04 décembre 2022, le décès du Professeur Francois Proust (1925-2022). Il fut élève et Préparateur à l’Ecole Normale supérieure de Paris (ULM, promotion 1945). Il sera nommé Professeur à l’Université de Montpellier en 1958 où il soutiendra en 1961, une thèse de Doctorat Es Sciences, pionnière, sur la stratigraphie, la tectonique et la pétrographie des hauts massifs du Haut Atlas Marocain. Il y sera, avec son compère le Professeur Maurice Mattauer, l’un des moteurs de l’école de tectonique et microtectonique de Montpellier. La géologie méditerranéenne, la Montagne Noire, les Pyrénées, la tectonique du Haut Atlas (où il a découvert le concept d’inversion), la grande faille du Tizi N’ Test, livreront grâce à lui beaucoup de leurs secrets. Il dirigera de 1975 à 1979 les missions géologiques au Pakistan et Afghanistan où seront découvertes les sutures principales entre l’Inde et l’Asie et les traces de la subduction continentale, marquée par les roches de très haute pression (Glaucophane et granulites à Hypersthène) le long du nouvellement baptisé Main Mantle Thrust (MMT). Il dirigera ensuite, en 1980, la toute première expédition Franco-Chinoise au Sud-Tibet, en 1982, en collaboration avec son jeune ami Claude Allegre. Une centaine de publications résulteront de ses travaux et nombreuses collaborations.
il aura été en outre toute sa carrière un catalyseur d’idées grâce à sa grande culture mais surtout son esprit critique très aiguisé, parfaitement servi par une mémoire exceptionnelle. Toutes ces qualités associées à une grande ouverture d’esprit ont été un puissant stimulant pour les étudiants du Laboratoire de Tectonique de Montpellier et ses collaborateurs. Redoutable interrogateur à l’oral, il fut également un grand Professeur, admiré et respecté par ses étudiants. Sa culture scientifique encyclopédique fascinait tous ses interlocuteurs. Elle recouvrait la géologie dans son ensemble (tectonique et microtectonique, pétrologie, géochimie, mécanique des roches etc…), mais il était aussi passionné par la botanique (en particulier par les orchidées et les champignons) et l’entomologie. Il connaissait les noms d’une infinité de plantes (il adorait les fleurs), fossiles (du Précambrien au Pliocène) et minéraux, ainsi que l’altitude exacte de la plupart des hautes Montagnes du monde (un constant sujet de disputes amicales avec M. Mattauer !!). Epicurien, généreux, il donnait toujours plus qu’il ne recevait. Pour mieux nourrir une équipe de terrain en manque de provision en plein coeur de l’Indu Kush à l’ouest de Bamian, il était capable de découvrir et récolter des dizaines de crabes cachés sous les galets du désert...
Sa voix tonitruante et son verbe enthousiaste résonnent encore à l’oreille de tous les membres du Laboratoire qui l’ont connu, sans compter les innombrables anecdotes qu’il aimait raconter. Il a beaucoup manqué à l’équipe après son départ en retraite en 1986. L’hospitalité au sommet de son volcan de Valmaillargues était légendaire, on y dégustait des douzaines d’huîtres dont les coquilles ont édifié un tumulus “visible de la lune”. il y aura bien vécu, pendant presque un siècle entier. Il va manquer beaucoup à ceux qui l’ont aimé et ceux qui ont reconnu en lui un grand scientifique et plus encore, un homme hors du commun.

Hommage au Professeur François Proust rédigé par Maurice Brunel, Philippe Laurent, Philippe Matte, et Jean-Pierre Petit, et Paul Tapponnier.