Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Public-Presse > Ressources documentaires > Anciens thèmes de recherche > Enveloppes superficielles > Dynamique Littorale

Dynamique Littorale

La sédimentation lagunaire : paléo-environnements et cyclicité

Cette activité de recherche part de l’hypothèse que la lagune est un milieu qui peut à la fois enregistrer le climat et les évènements catastrophiques que sont les crues torrentielles et les tempêtes.

L’activité a pour objectif la discrimination de ces deux types d’enregistrement sédimentaire dans les archives lagunaires Holocène (carottes lagunaires de quelques mètres), et à des périodes plus longues (carottes plus profondes, jusqu’à 60m). La méthodologie utilisée repose sur une étude traditionnelle sédimentologique/sédimentométrique du faciès, mais fait appel à de nombreuses techniques de caractérisation et de datation géochmique (Pb-210, Cs-137, étude des signaux U/K/Th,...).

L’état d’avancement des travaux et les projets à venir concernant cette activité sont présentés dans la thématique « Traceurs géochimiques et environnement ».

Laurent Dezileau développe un nouveau projet qui vise à identifier et estimer la récurrence des événements climatiques catastrophiques (crues, tempêtes) qui ont affecté la partie occidentale du bassin méditerranéen au cours de l’Holocène à partir de l’étude d’archives sédimentaires prélevées par carottages dans les lagunes du Golfe d’Aigues-Mortes (Programme ECLICA). Nous proposons de croiser les données géochronologiques et géochimiques issues des archives sédimentaires aux sources textuelles historiques pour caractériser et quantifier la réalité des événements catastrophiques mis en évidence au cours de l’Holocène (Coll. avec P. Blanchemanche, Historien du climat, UMR154). Notre démarche, à haute résolution spatio-temporelle, a pour but d’évaluer ces événements climatiques au cours de l’optimum climatique chaud de la période médiévale, au cours du petit Âge glaciaire et voir s’il existe un lien avec l’Oscillation Nord Atlantique (variabilité cyclique du climat dans les hautes latitudes Nord à l’échelle décennale). Le but sera aussi de savoir si les phénomènes extrêmes récents s’inscrivent ou non dans l’évolution perceptible du climat actuel.

Concernant l’aspect méthodologique, l’archivage sédimentaire sera évalué au moyen d’un travail sur les traceurs radioactifs. Les radio-isotopes du 210Pb (demi-vie de 22.2 ans), du 137Cs (demi-vie de 30 ans) et du 14C (demi-vie de 5500 ans) permettront d’établir un cadre chronologique des carottes sédimentaires. De plus, une étude sera réalisée sur la nature et l’origine des sédiments. La description détaillée de la nature des sédiments et la reconnaissance de leur origine sont des informations indispensables à l’identification des termes " sources ", étape nécessaire pour une meilleure compréhension des processus de transfert et de dépôt dans les lagunes. Enfin, le contenu fréquentiel de ces séries chronologiques sera exploré à l’aide d’une transformée continue en ondelettes afin d’établir l’évolution en fréquence de ces événements dans le temps.