Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Public-Presse > Ressources documentaires > Anciens thèmes de recherche > Réservoirs > Réservoirs sédimentaires

Réservoirs sédimentaires

Architecture des Réservoirs

JPEG - 140.4 ko

Le cycle des roches de la lithosphère supérieure induit à différents stades l’acquisition ou la destruction d’une porosité qui, dans certaines conditions, va pouvoir conférer à l’unité lithologique des propriétés réservoirs. Ce réservoir va être la résultante d’une histoire complexe et en général polyphasée, depuis le transport de la particule sédimentaire dans le bassin jusqu’à sa déformation tectonique ; le tout accompagnée de différents stades de transferts et d’interactions de fluides. Les propriétés d’un réservoir au temps t et en particulier son hétérogénéité, résultent donc bien de la connaissance détaillée de son histoire génétique. C’est en partie grâce à ce postulat que l’industrie pétrolière a permis au cours de ces 20 dernières années une progression significative de la recherche fondamentale dans le domaine de la tectonique et de la sédimentologie des bassins.

Notre approche repose sur un certain savoir-faire historique des équipes montpelliéraines dans le domaine de la géologie des bassins, en sédimentologie et tectonique, avec l’objectif de dégager de meilleures contraintes en matière de genèse, d’hétérogénéité, d’évolution et de prédiction des réservoirs.

Travaux concernés

1- Architecture des réservoirs matriciels : thème Marges Passives et Architecture sédimentaire :

- Evolution sur le long terme des marges continentales passives : Golfe du Mexique (collab. IFP et Institut Mexicain du Pétrole), chantier Congo-Angola et Indus (collab. TOTAL) ;

- Processus de formation et de préservation des corps sédimentaires : plate-forme carbonatée protérozoïque de Mauritanie (collab. TOTAL), éventail sous-marin actuel du Congo (collab. TOTAL) ;

Reservoir Turbiditique Paleocène du Mexique

- Evolution du bassin post-dépôt : offshore du Congo (collab. TOTAL et National Oceanographic Centre), Bassin du Sud-Est de la France.

2- Architecture des réservoirs fracturés : thème Fractures, Failles, Fluides :

- Détermination des paramètres physiques de la genèse des fractures et des failles : différentes études de terrain correspondant à des histoires tectoniques différentes (Pyrénées, Alpes, Maroc, Moyen-Orient…), dans le cadre du consortium Geo-Fractnet (Resp. JP. Petit ; collab. TOTAL et Shell) .

- Couplage fluides/fractures/diagenèse : sites de terrain idem ci-dessus (+ collab. Equipe Carbonates de Marseille, J. Borgomano), approche expérimentale et modélisation mécanique ;

- Néoformation et croissance des populations de failles : relations entre mécano-stratigraphie et stratigraphie séquentielle dans les carbonates (collab. J. Borgomano, Marseille).