Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Public-Presse > Ressources documentaires > Anciens thèmes de recherche > Manteau, noyau > Champ Paléomagnétique

Fluctuation du champ magnétique

Etude à long terme de la variation de l’intensité du dipôle

L’étude des variations du champ magnétique terrestre au cours des temps géologiques, et en particulier de son intensité, apporte des informations sur le fonctionnement de la géodynamo et, sans doute, sur la structure de la couche limite noyau-manteau (couche D’’).

Bien qu’un effort important ait été réalisé ces dernières années, à l’échelle internationale, pour acquérir de nouvelles déterminations de paléointensité absolue, il est évident que le nombre de données est encore bien trop faible pour permettre une description fiable de la variation de l’intensité aux cours des temps géologiques. En plus du faible nombre de données de paléontensité disponibles, leur qualité est inégale tout comme leur répartition temporelle ou leur répartition spatiale. La seule variation pour l’instant bien établie est la période de champ faible Mésozoïque mais le nombre extrêmement limité de données pour la période 5-120 Ma, surtout après sélection, fait que l’on ignore comment l’on passe de ce champ faible Mésozoïque au champ fort Quaternaire. L’acquisition de nouvelles données de qualité, particulièrement pour la fin du Mésozoïque et le Cénozoïque, est donc une priorité.

- Les laves paléocènes et éocènes du Groenland (62 – 54 Ma). Il existe deux grandes provinces volcaniques au Groenland, l’une d’âge paléocène située sur la côte Ouest et l’autre d’âge essentiellement éocène située sur la côte Est. De part leur âge, tout comme les laves de Kerguelen (objet du plan quadriennal actuel), ces séquences volcaniques représentent un intérêt tout particulier pour l’étude des variations à long terme de l’intensité du champ géomagnétique, en particulier pour le passage champ faible mésozoïque, champ fort plio-pléistocène.

- La province volcanique de la Columbia River (CRBG) représente une des plus jeunes provinces volcaniques continentales (17.5 - 6.0 Ma) et plusieurs inversions de polarité ont été mises en évidence le long de la coupe. Un intérêt supplémentaire du CRBG est qu’il recouvre l’âge de mise en place de la Steens Mountain, qui fait partie des rares données de paléointensité disponibles pour cette période de temps [1]. Etude réalisée en collaboration avec X. Zhao (UCSC).

- Etude complémentaire des dykes doléritiques Crétacé supérieur du Kerala, en collaboration avec T. Radhakrishna (Trivandrum, Inde). Les données de paléointensité disponibles pour l’Inde proviennent des trapps du Deccan ( 65 Ma) et de Rajmahal ( 117 Ma). Nous projetons d’étudier le système de dykes côtiers du Kerala central, du nord Kerala, des régions de Goa, Nasik et Bombay et de l’île volcanique de St Mary. Ces dykes et coulées, d’âges compris entre 100 et 60 Ma, devraient permettre d’estimer de nouvelles paléointensités pour la période Crétacé terminal – Paléocène et combler ainsi la lacune qui existe dans les données actuelles (Projet franco-indien IFCPAR).

- Etude des basaltes Mésozoïque et Cénozoïque d’Egypte, en collaboration avec A. Saleh (NRIAG, Helwan, Egypt). Les basaltes mésozoïques, qui appartiennent essentiellement à deux phases, limite Jurassique-Crétacé (140 ± 15 Ma) et limite Crétacé-Tertiaire (90 ± 20 Ma), affleurent dans les déserts de l’Est et de l’Ouest et dans le Sinaï. Plusieurs phases successives de volcanisme ont eu lieu tout au long du cénozoïque jusqu’au Quaternaire, essentiellement au Nord de l’Egypte et dans le Sinaï. L’étude préliminaire [2] a montré que les roches semblent bien adaptées pour des études de paléointensité, et a de plus mis en évidence des problèmes directionnels, en particulier au Jurassique, entre l’Afrique du Sud, l’Egypte stable et le Sinaï (PAI Egide Imhotep).


[1Prévot et al, J. Geophys. Res., 90, 10417-10448, 1985

[2Perrin & Saleh, IAGA, 2005