Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Étudiants > Associations d’étudiants > Montpellier Student Chapter AAPG-SEG

Concours Imperial Barrel Award 2015

Du 18 au 20 Mars 2015 à Prague, une équipe de 5 étudiants du Master Géologie des Réservoirs de Montpellier a défendu les résultats de leur travail devant un jury de professionnels du milieu industriel et académique ( voir : Imperial Barrel Award (IBA)).

Bravo à eux.

C’est finalement le Royal Holloway qui a remporté le concours cette année.

Les présentations des formations placées dans le carré final (Aberdeen, Manchester, Amsterdam et le Royal Holloway), auxquelles nous avons pu assister, ont été très orientées vers une approche probabiliste et statistique. Pourtant, la qualité de l’interprétation géologique de notre équipe a été soulignée à la fois par les juges et par les superviseurs des autres équipes en lice.

Je tiens donc ici à féliciter les 5 membres de l’équipe mais aussi toute la promotion de M2 qui a apporté tout son soutien à l’équipe. Je souhaite aussi remercier tous les enseignants du département d’enseignement (Desteem), les chercheurs du laboratoire Géosciences Montpellier et nos partenaires privés pour leur aide au cours de ce mois et demi particulièrement intense et riche en émotions.

A titre personnel je suis extrêmement fier de leur prestation et ils n’ont pas à rougir car au vu des autres présentations, la qualité et l’originalité de leur interprétation fait honneur à ce qu’on leur transmet à l’université de Montpellier.

Aurélien Gay


L’objectif de ce concours est de réaliser une étude complète ; géodynamique, architecture du bassin, géologie structurale, environnements de dépôt, stratigraphie séquentielle, restauration numérique, géologie pétrolière et évaluation de ressources, sur un prospect pétrolier. Cette année, l’étude portait sur une zone de la North Slope en Alaska.
L’équipe disposait d’un jeu de profils sismiques 2D et de puits non interprétés ni calés. L’exercice à duré 2 mois en totale immersion, en utilisant la plateforme d’imagerie et d’interprétation dont dispose le laboratoire.