Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Public-Presse > Ressources documentaires > Anciens thèmes de recherche > Manteau, noyau > Lithosphère océanique > L’ophiolite d’Oman

L’ophiolite d’Oman

La paléo-dorsale océanique omanaise

Schéma structural de l’ophiolite d’Oman
(Nicolas et al., 2000)


La synthèse des travaux sur l’ophiolite d’Oman, dirigés par A. Nicolas depuis plus de 20 ans, a été publiée en compagnie des cartes structurales de l’ophiolite à la fin de l’année 2000, dans un volume spécial de Marine Geophysical Research [1].

A l’échelle de l’ophiolite, on met en évidence une segmentation complexe [2] qui évoque une situation structurale similaire de celle des environnements du type microplaque, typiques des dorsales très rapides ou de certains bassins d’arrière arc [3]. A l’échelle du segment, la structure d’accrétion de cette paléodorsale rapide est tridimensionnelle, avec une montée dynamique du manteau sous la forme de diapirs [4] et une chambre magmatique sus-jacente permettant l’accrétion de la croûte par cristallisation de la lentille magmatique en toit de chambre et l’injection de sills en base de croûte [5].


[1Mar. Geoph. Res., 2000, vol. 21

[2Nicolas et al., 2000, Mar. Geoph. Res., 21 : 147-179

[3Boudier et al., 1997, Terra Nova, 9 : 79-82

[4e.g., Nicolas et al., 1994, Nature, 370 : 51-53

[5Boudier et al., 1996, Earth Planet. Sci. Lett., 144 : 239-250