Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Contenu Newsletter > Coin des doctorants

Les nouvelles des étudiants ...

... par les doctorants

Nouveau cru GM 2016
Géosciences Montpellier a le plaisir de compter sept nouveaux docteurs dans sa cuvée 2016 !
Un immense bravo à Anaïs, Carole, Fabien, Laure, Manon, René et Romain qui ont brillamment soutenu leurs travaux après trois années de labeur, bon vent pour la suite !


Arrivées
Bienvenue à Anita Thea Saraswati qui démarre sa thèse en ce début 2016 sous la direction de Stéphane Mazzotti et Rodolphe Cattin.
Anita travaillera sur l’application de gravimétrie spatiale aux zones de convergence et vous pourrez la trouver dans le bureau 468, 4ème droite.

Visite au labo de Eleonora van Rijsingen du 25 au 27 janvier. Eleonora effectue sa thèse en co-tutelle entre Rome3 (F. Funiciello) et Montpellier (S. Lallemand) sur le thème des méga-ruptures dans les zones de subduction vues sous l’angle observationnel et expérimental. Elle bénéficie du soutien du projet européen CREEP piloté par A. Tommasi. Après avoir passé les 6 premiers mois de l’année à Rome, elle viendra à GM en mai où elle travaillera avec S. Lallemand, S.Dominguez, F. Corbi et M. Peyret.

Lucie Legendre débute sa thèse à Pointe-à-Pitre sous la direction d’Yves Mazabraud et de Mélodie Philippon. Cette thèse s’inscrit dans le projet GEOTREF (développement de la GEOThermie haute énergie dans les REservoirs Fracturés). Lucie s’intéresse plus particulièrement à l’évolution tectonique du nord de l’arc des Petites Antilles au Cénozoïque. Nous avons eu le plaisir de la rencontrer à l’AGU et nous lui souhaitons plein de courage et de belles sessions terrain pour ces trois prochaines années. Hâte de te voir à Montpel’ Lucie !


Les doctorants au congrès de l’AGU
Lucie, Maxime, Romain et Robin ont eu l’honneur de s’envoler pour la Californie pour participer à l’AGU en décembre dernier et ainsi faire rayonner leurs travaux dans les Amériques. Un programme chargé de jour comme de nuit, une douce promiscuité avec Matthieu et Rodolphe et la rencontre de nos collègues de Guadeloupe ont su donner à ce séjour une saveur inoubliable. Un grand merci à toutes et tous ceux qui nous ont aidé !


Carlotta en mer
Avec une équipe de 30 scientifiques internationaux, des techniciens et bien sûr l’équipage, Carlotta s’est embarquée pour deux mois de mission sur la dorsale sud-ouest indienne, au sud de la Réunion. Il s’agit de l’expédition 360 du programme IODP (International Ocean Discovery Program), première étape du programme SloMo.
Ce programme a pour but de forer, en plusieurs étapes et plusieurs missions, le plus profond puits de forage scientifique jamais réalisé dans la croûte océanique.
Dans cette partie de l’océan indien, la dorsale, s’ouvre très lentement (1 cm par an) et montre une géométrie asymétrique particulière qui permettrait d’atteindre le fameux Moho et peut-être de remettre en question sa nature de discontinuité sismique entre manteau et croûte ! En effet, l’équipe voudrait tester une hypothèse alternative : les modifications du signal sismique au niveau du Moho pourraient plutôt enregistrer la limite entre les péridotites du manteau et leurs produits d’altération par l’eau de mer (les serpentinites). L’objectif général est aussi d’enregistrer la composition de la croûte océanique inférieure.
Dans cette mission, Carlotta fait partie de l’équipe de géologie structurale dans laquelle elle s’occupe plus particulièrement d’analyser la fabrique magmatique.
L’équipe scientifique compte aussi Benoît Ildefonse qui étudie les propriétés physiques des gabbros qui sont remontés du fond de l’océan.


Arrivées à GM de stagiaires de M2

Plusieurs stagiaires de M2 sont accueillis à GM dès janvier :

M2 GER :
Camille Rouchon et Emilie Marchand sont en stage avec Michel Séranne, Julien Nicoud avec Fleurice Parat, Alexandre Cugerone avec Bénédicte Cenki-Tok et Justine Villard avec Pierre Labaume, Pierre Eluard, avec Jean-Jacques Cornée.
Corentin Noël effectuera son stage de M2 à l’université de Nice Sophia Antipolis sous la direction de Stéphane Bouissou.
M2 DTRN :
Robin Alauze est en stage avec Frédéric Bouchette, Rémy Cavin avec Frédéric Gueydan, Thomas Leydier avec Émilien Oliot, Marie Lopez avec Christel Tiberi, Marjorie Salamé-Forner avec Patrick Monié.

Rémi Pages, master 2 du parcours "Océano physique et biogéochimique" de l’université d’Aix-Marseille sera en stage à GM avec Yann Leredde.
Megan Le Beherec, master 2 archéologie de l’université de Rennes effectuera son stage avec Pierre Camps.

Bienvenue à eux !