Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Contenu Newsletter > Focus

"Cordées de la réussite" à GM

un partenariat avec le lycée général et technologique Emile Peytavin de Mende

Dans le cadre de l’opération "Cordées de la réussite", un partenariat a été développé entre l’université de Montpellier et le lycée général et technologique Emile Peytavin de Mende. Le dispositif "Cordées de la réussite" vise à favoriser l’accès à l’enseignement supérieur de jeunes, quel que soit leur milieu socio-culturel et leur éloignement des grandes villes universitaires, en leur donnant les clés pour s’engager avec succès dans les filières d’excellence. Ce label a ainsi été créé dans le but de promouvoir l’égalité des chances et la réussite des jeunes face à l’entrée dans l’enseignement supérieur.

C’est dans ce cadre, que depuis maintenant trois ans (voir Actions 2014-2015 et 2015-2016), des élèves de 1ère et de terminale du lycée Peytavin viennent visiter une partie des installations de Géosciences Montpellier et rencontrer le personnel afin de découvrir et d’échanger sur les disciplines scientifiques, les métiers de la recherche, les parcours d’étude et le quotidien des chercheurs.

C’est ainsi que le mardi 9 février 2016, les élèves se sont rendus dans l’antre de la microscopie électronique, à la découverte notamment du service EBSD de Géosciences Montpellier. Les élèves ont été séparés en deux groupes. L’un a d’abord analysé quelques concrétions d’aragonite prélevées dans la grotte de Malaval à l’aide du Microscope Électronique à Balayage Environnemental FEI Quanta FEG 200, piloté par Frédéric Fernandez et l’autre a analysé une ophiolite d’Oman, sur le MEB Camscan Crystal Probe X500FE, piloté par Fabrice Barou. Les élèves ont ainsi pu avoir une introduction à la microscopie électronique et aux possibilités qu’elle offre. Ils sont repartis avec de jolies images MEB et des images colorées de cartographies chimiques élémentaires et de cartographies EBSD d’orientation.

Les élèves ont également rencontré le professeur Michel Condomines, pour une conférence intitulée : "Radioactivité et mesure du temps en géologie", ce qui leur a donné une première approche des principes et méthodes de la radiochronologie, c’est-à-dire l’utilisation des isotopes radioactifs pour la datation absolue des roches.

A l’issue de la conférence, les élèves se sont répartis en plusieurs groupes qui ont été pris en charge par Olivier Bruguier, Laurent Dezileau et Michel Condomines. Ils ont ainsi pu visiter l’ICP-MS à ablation laser utilisée pour la datation ponctuelle U-Pb des zircons, se familiariser avec les méthodes de datation récente de carottes sédimentaires, basées sur des nucléides de courte période (210Pb, 137Cs) et visiter le laboratoire de spectrométrie nucléaire (alpha et gamma) où est mesurée la plupart des radionucléides des chaînes radioactives naturelles de l’Uranium et du Thorium. Une étude de l’âge des concrétions de la grotte Malaval est en cours dans ce laboratoire.

D’autres élèves du lycée Peytavin sont également allés à la rencontre d’autres laboratoires de l’université. Un groupe s’est rendu au laboratoire Charles Coulomb pour étudier des échantillons de concrétions des grottes lozériennes au Diffractomètre à Rayons X INEL CPS 120 de Philippe Dieudonné-George. Et un dernier groupe est allé rejoindre Jean-Luc Seidel, au laboratoire Hydrosciences Montpellier, afin de visiter les équipements et recevoir de précieux conseils dans leur travail d’analyses des eaux karstiques.