Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Contenu Newsletter > Edito

Le mot du directeur

À la fin de cette année 2016, Géosciences Montpellier soufflera ses dix bougies. En créant le Laboratoire à partir de deux UMR et de services administratifs en partie rattachés à une Fédération de Recherche, le choix était celui d’une structure matricielle, croisant des équipes thématiques et des plateformes disciplinaires, alors que les services administratifs et techniques étaient centralisés et mutualisés. Aux équipes étaient dévolues l’animation et la prospective scientifiques, tandis que les plateformes se voulaient un lieu d’échanges entre spécialistes – techniciens, ingénieurs et chercheurs – d’une même discipline. Cette structure n’a pas toujours fonctionné exactement comme nous l’avions imaginé, mais elle a tout de même fait ses preuves et permis à notre Laboratoire de passer le cap de deux évaluations quadriennales, toutes deux très positives et sans critiques majeures sur notre fonctionnement. Cette année, les deux candidats qui ont planché devant les jurys de concours chercheurs CNRS (Delphine Roubinet en section 30 et Bruno Dhuime en section 18) ont tous deux été classés. Au delà de la qualité des candidats, nous y voyons un témoignage – parmi d’autres – de la vitalité et de l’attractivité du Laboratoire. Félicitations à Delphine et Bruno, puisque le mérite leur revient au premier chef, bien entendu !
En cette dixième année d’existence de GM, certains d’entre nous se trouvent cependant un peu à l’étroit dans cette structure. Les discussions l’ont montré lors du dernier Conseil de Laboratoire : il a été notamment proposé que nous développions d’avantage d’actions scientifiques transverses aux équipes. Des réticences se sont manifestées, liées aux contraintes budgétaires et au fait qu’il ne parait pas opportun de multiplier les structures. Comment prendre en compte ces suggestions tout en respectant les engagements de notre contrat quinquennal ? C’est à ceci que nous devons réfléchir dans les semaines à venir. L’idée de fêter dignement les 10 ans de GM autour d’animations sur nos projets scientifiques, techniques (et autres … l’appel à idées est lancé) sera également une opportunité pour proposer des innovations. Ces dernières pourraient alimenter notre prochain projet quinquennal, qu’il faudra préparer dès 2018.
A propos d’innovation, le Workshop « Ressources & Innovative Geology » (RIG-2016), très largement organisé par GM, se déroule la semaine prochaine, du 4 au 7 avril 2016 sur le campus Triolet.

Jean-Louis Bodinier et Jean-François Ritz