Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Public-Presse > Ressources documentaires > Anciens thèmes de recherche > Réservoirs > Réservoirs sédimentaires

Dynamique des transferts et pétrophysique des réservoirs

Après plusieurs décennies de recherche, la quantification et la prédiction des transferts de solutés dans les systèmes hydrogéologiques naturels demeure limitée du fait du degré d’hétérogénéité des réservoirs. Les flux sont en effet contrôlés par les caractéristiques géologiques et pétrophysiques de la matrice, ainsi que par l’historique de la déformation et de la diagenèse. Ces hétérogénéités de structure sont rencontrées de l’échelle du µm au km. Leur hiérarchisation contrôle les écoulements, la migration des espèces dissoutes (e.g. polluants ou hydrocarbures) et, in fine, les transferts fluide-roche irréversibles (i.e. dissolution et précipitation, principalement).

Notre approche s’attache à développer et instrumenter in situ de nouveaux outils pour caractériser et modéliser les processus de transferts hydro-pétro-géochimiques et leurs couplages aux différentes échelles de temps.

Travaux concernés

Ce sont ceux du thème Hydrodynamique souterraine :

- Etude fine d’analogues de terrain : sites de Campos (Majorque) dans les carbonates et Ploemeur (Bretagne) dans les granites (projet Européen ALIANCE, ORE H+, contrats industriels) ;

- Développements instrumentaux : développement du nouvel outil de suivi continu in-situ des écoulements dans le milieu (igeo-SER) ;

- Modélisation des processus de transfert (collab. Univ. Rennes).