Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 37 28

Accueil > Actualités

Vient de paraître dans Science Advances

Les failles et fractures modèlent la croûte terrestre à toutes les échelles et la déformation associée à ces discontinuités est supposée avoir des effets significatifs sur son évolution pétrologique et structurale. Cependant, bien que la sismicité terrestre soit abondamment observée, les observations témoignant des vitesses élevées de déformation sismiques le long de failles anciennes sont rares et généralement liées à de la fusion partielle causée par la friction et la formation de pseudotachylites. Ici sont reportées pour la première fois des microstructures dans des cristaux grenats à proximité de plans de glissement développés lors de séismes de profondeur intermédiaire il y a 420 millions d’années, dans les granulites de la croûte inférieure de la zone des "Bergen Arcs" en Norvège. Le chargement sismique a généré l’accumulation massive de dislocation dans ces grenats et leur fragmentation, un processus documenté par différentes techniques d’imagerie microscopie, avec notamment l’équipement EBSD de Géosciences Montpellier.

Austrheim, H., Dunkel, K.G., Plümper, O., Ildefonse, B., Liu, Y., Jamtveit, B., 2017. Fragmentation of wall rock garnets during deep crustal earthquakes. Science Advances 3, e1602067. doi:10.1126/sciadv.1602067