Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Contenu Newsletter > Edito

Le mot du directeur

Nous avons voté il y a quelques jours le budget 2017 du laboratoire, budget qui devrait nous permettre de fonctionner sans problème particulier. Le conseil a notamment acté, conformément aux décisions prises l’an dernier, le financement possible en 2017 de trois projets en soutien à l’activité scientifique des enseignants-chercheurs ou chercheurs récemment recrutés. Je félicite par ailleurs les onze collègues qui ont reçu des financements sur leurs projets soumis à l’INSU, dans le cadre des programmes TelluS, LEFE et EC2CO. Nos financements sur projets INSU ont augmenté de 27 % par rapport à l’an dernier, un signe évident de la vitalité scientifique de notre unité. Enfin, nous croisons tous les doigts et souhaitons bonne chance à ceux qui ont vu leur projet ANR passer le premier tour et qui travaillent d’arrache-pied pour rédiger les projets qu’ils s’apprêtent à soumettre début avril.

Comme je le rappelais dans le numéro précédent, GM a dix ans. Nous allons réfléchir ensemble rapidement pour trouver la meilleure manière de fêter cela dignement ; à suivre donc…

Dans ce numéro de Géosciences-Infos, vous pourrez découvrir la campagne océanographique GARANTI, dirigée par Jean-Frédéric Lebrun et Serge Lallemand, nos "géopirates des caraïbes", qui aura lieu en mai-juin prochain sur l’Atalante en mer des Caraïbes. Neuf membres du labo seront à bord pour des travaux comprenant de l’imagerie sismique et de l’échantillonnage par dragage. Vous pourrez aussi en savoir plus sur le projet international de forage ICDP en Oman, évoqué dans mon édito précédent, qui est toujours en cours et auquel participent ou vont participer à différents stades pas moins de douze membres de Géosciences. Vous pourrez aussi en savoir un peu plus sur Bernard Célérier, chercheur CNRS à Montpellier depuis 1989 et actuellement responsable de l’équipe Transferts en Milieux Poreux. Saluons enfin, parmi les nombreuses autres informations contenues dans ce numéro, l’initiative de quelques un(e)s de nos doctorant(e)s, qui se sont lancés dans l’aventure de créer et faire vivre un jardin potager collaboratif au pied de notre bâtiment.

Pour terminer sur une note malheureusement bien triste, je veux adresser au nom du laboratoire toutes mes condoléances à la famille d’Arali Almoudane Intakarbayt, disparu brutalement à Marrakech le 7 mars dernier. Arali avait passé quelques temps à Géosciences à l’automne dernier ; il venait de démarrer une thèse en co-tutelle entre l’université Cadi Ayyad de Marrakech et l’université de Montpellier. Sa bonne humeur et son enthousiasme nous manquent déjà beaucoup...