Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Contenu Newsletter > Edito

Le mot du directeur

Comme d’habitude, cette période de fin de printemps est bien chargée pour nous tous. Le mois de mai a vu son lot de réunions et autres obligations diverses, de fins d’enseignements et de copies à corriger pour certains, et le mois de juin continue sur le même rythme, avec notamment les soutenances à venir de nos étudiants en Master.

Cependant, la recherche se poursuit à GM et vous découvrirez dans ce numéro de Géosciences-Infos une nouvelle rubrique listant les articles sous presse ou tout juste parus, information directe sur les nouveaux résultats scientifiques obtenus par les membres du laboratoire. Cette période est aussi celle des concours internes CNRS ; nous sommes de tout cœur avec nos gestionnaires Pauline Passera, Céline Romestant et Renaud Trinquier qui vont plancher d’ici la fin du mois. Je suis extrêmement heureux d’adresser au nom du laboratoire toutes mes félicitations à Stéphane Vincenti qui vient pour sa part de réussir brillamment son concours pour intégrer le corps des Assistants-ingénieurs.

Le réseau ITN (Innovative Training Network) CREEP, financé dans le cadre des actions Sklodwoska-Marie Curie du programme européen Horizon 2020, est le troisième réseau de formation européen porté par Géosciences Montpellier depuis 2009 (voir aussi les projets Crystal2Plate et ABYSS). Dans ce numéro, vous pourrez découvrir le travail réalisé dans notre laboratoire expérimental hautes pressions par Linfeng Ding dans le cadre de CREEP sur la déformation des verres silicatés.

Vous retrouverez bien sûr par ailleurs toutes les rubriques habituelles de notre bulletin, avec notamment le portrait consacré à Fleurice Parat, Maître de conférence à l’université de Montpellier, pétrologue et géochimiste spécialiste de la genèse et l’évolution des magmas ainsi que du rôle de ces derniers dans le cycle des éléments volatils dans la Terre.

Le 7 juillet prochain, Géosciences Montpellier commencera à célébrer ses dix ans autour de son traditionnel méchoui de fin d’année académique. Nous poursuivrons en octobre prochain par un colloque, ouvert à tous, dont le programme sera annoncé prochainement. Dix ans, c’est à la fois très peu et beaucoup et il va être temps pour nous de réfléchir collectivement à la suite. Nous démarrerons l’hiver prochain un exercice de prospective pour définir ensemble la manière dont nous ferons bouger les lignes scientifiques, dont nous ferons évoluer la structure de notre laboratoire pour nous permettre de continuer à mener une activité de recherche et de formation pertinente, innovante et productive.

Pour terminer, et puisque ce numéro est le dernier avant la rentrée, je souhaite à tous un excellent été, qu’il soit passé au labo, sur le terrain ou en congés, pour ceux qui en prennent.

Benoît Ildefonse