Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Contenu Newsletter > Edito

Le mot du directeur

L’année 2017 s’achève bientôt, et nous sommes tous en attente de quelques jours de fête et de repos bien mérités, en famille ou entre amis. Cette année aura été pour moi riche de nombreuses nouvelles expériences, avec leur lot continu de nouveaux enjeux pour le laboratoire et ses membres.

Nous avons fêté cette année les 10 ans d’existence du laboratoire, il nous appartient maintenant de construire la suite. Dans les mois à venir, avec une première journée programmée le 12 janvier prochain, nous allons réfléchir ensemble sur le futur de l’unité en entamant un processus de prospective qui aboutira à la rédaction du prochain projet quinquennal en milieu d’année 2019. Ce sera l’occasion de repenser et redéfinir nos objectifs scientifiques ainsi que notre organisation pour porter au mieux nos ambitions pour une recherche pertinente et innovante.

Le dynamisme de notre activité scientifique se traduit par exemple en cette fin d’année par la présence de 18 membres de Géosciences Montpellier au meeting 2017 de l’AGU à la Nouvelle Orléans. Un tiers d’entre eux sont des doctorants, dont la contribution à la réalisation des nombreux projets mis en œuvre à GM est essentielle et auxquels le rayonnement du labo doit beaucoup. Ces dernières semaines ont vu la succession habituelle en cette période de soutenances de thèses : Audrey, Carlotta, Dowchu, Maxime, Robin, et Sven ont récemment présenté et défendu très brillamment leur travail. Au nom du laboratoire, je souhaite à ces jeunes docteurs bonne chance et bon courage pour la suite de leur carrière.

Les jeunes sont à l’honneur dans ce bulletin avec un focus sur l’activité extra curriculaire des étudiants de master qui cette année s’engagent auprès de lycéens perpignanais pour les accompagner dans un projet d’étude autour des géosciences en Islande ainsi qu’un éclairage sur les activités de recherche de Delphine Roubinet, recrutée fin 2016 au CNRS, sur la pollution des eaux souterraines et les stratégies de remédiation dans les roches fracturées.

Je terminerai en signalant le portrait du toujours jeune Jean-Jacques Cornée qui rejoint début janvier, pour quelques temps, l’équipe basée à Pointe à Pitre. Son départ en Guadeloupe l’amène à quitter ses fonctions de responsable de l’équipe G2R et de co-animateur du comité de rédaction de Géosciences-Infos, fonctions dans lesquelles il s’est impliqué sans compter et toujours avec bonne humeur. Merci JJ ! Et bon vent aux Antilles.

Bonne lecture et de très bonnes fêtes de fin d’année à tous,

Benoît Ildefonse