Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Contenu Newsletter > Portrait

Du côté d’chez…. Jean-Jacques Cornée

Jean-Jacques "Jiji" Cornée est né à Marseille mais il passe son enfance aux Comores, à Djibouti, au Bénin, au gré des missions de son père, médecin militaire. Il revient à Marseille et, très vite, se passionne pour les fossiles. Après l’obtention d’un Bac S, Jiji intègre d’abord une classe prépa mais voulant devenir paléontologue, il rejoint les bancs de la faculté des sciences de Luminy. Comme la spécialité dominante des laboratoires régionaux n’étant pas la paléontologie, il débute sa carrière dans la tectonique et le métamorphisme hercynien. Malgré tout, toujours épris de fossiles, il publie en maîtrise deux articles : le premier sur une mandibule inférieure d’un crocodilien du Crétacé découverte en Licence lors d’une excursion et le second sur un crocodile entier découvert dans des terrains oligocènes par son frère Christian, avec qui il partage sa passion. Il poursuit par un DEA au laboratoire "Études géologiques ouest-africaines" où il fait ses premières armes en analyses cartographiques, géométriques et structurales. Sa thèse de 3ème cycle, encadrée par J. Sougy, est dédiée à la chaîne hercynienne dans le massif des Rehamna (Maroc). En 1982, il est recruté au CNRS dans ce même laboratoire. Il ne sera pas paléontologue mais géologue structuraliste ! Il part en coopération VSN (volontaire du service national) au Maroc, où il est chargé de trouver des nouvelles roches mères pour l’ONAREP*. À son retour, il prend ses fonctions au CNRS et débute ses travaux de thèse d’état, qu’il soutient en 1989, sur la chaine hercynienne du Haut-Atlas marocain, sous la direction de J. Muller. Au programme : stratigraphie, géologie structurale et métamorphisme.

Au début de l’année 1990, Jean-Jacques rejoint le laboratoire "Plateformes et récifs carbonatés" de Marseille où il axe ses recherches vers la sédimentologie des carbonates et la formation des plateformes et récifs coralliens. Il lance ses premiers projets "Guadeloupe" en collaboration avec A. Randrianasolo, J-F Lebrun et J-L Léticée, tous trois à Pointe-à-Pitre. Ils vont ensemble focaliser leur énergie sur la dynamique sédimentaire de la plateforme guadeloupéenne.

En 2002, sollicité par l’UMR PEPS (PaléoEnvironnement et PaléobioSphère) de Lyon, il prend la direction d’une équipe de recherche et développe une approche nouvelle en termes de systèmes carbonatés et de reconstruction des paléo-environnements. Au rythme de nombreuses missions, à terre comme en mer, il développe les projets "Antilles" mais aussi d’importants chantiers sur le Néogène et le Pléistocène de Grèce et en Méditerranée.

Afin de mieux contraindre la géodynamique globale, il souhaite développer son approche de l’étude des bassins sédimentaires pour quantifier les mouvements verticaux dans les zones actives. À nouveau projet, nouveau laboratoire : il rejoint Géosciences Montpellier en 2008. Avec l’arrivée de Philippe Münch deux ans plus tard, il accroît le chantier "Antilles" sur la totalité de l’arc. En collaboration avec des collègues (et amis) lyonnais, spécialistes des faunes**, Jean-Jacques utilise dorénavant la sédimentologie couplée à l’étude des faunes fossiles et à la chronostratigraphie dans le but de calculer les variations de vitesse d’exhumation des plateformes carbonatées. Ainsi, il affine de nouveaux critères paléo-bathymétriques dans les zones littorales à offshore et quantifie, de manière toujours plus précise, les mouvements verticaux. Cette méthode sera notamment appliquée avec succès en Grèce ou encore sur l’île de la Désirade.
Dans le même temps, Jiji, qui aime dire qu’il n’a travaillé qu’une seule fois "au-dessus du 45ème parallèle", mène toujours son chantier "Néogène en Méditerranée", à travers l’étude de la crise de salinité et de la dynamique du remplissage sédimentaire post-crise messinienne, au Maroc, en Grèce, en Crête et en Macédoine. Il fait aussi un grand saut dans le passé et retourne étudier les systèmes carbonatés paléozoïques, notamment ceux datant du Dévonien avec C. Girard (Montagne Noire, Allemagne, Australie).
Depuis qu’il est géologue, Jean-Jacques a (co-)encadré près d’une vingtaine de doctorants et de nombreux étudiants en Master. Il s’est investi dans des missions tant au niveau local (directeur adjoint du département B3ESTE de l’UM), national (membre du CS du programme RGF). Il a participé activement à la vie du laboratoire (directeur de l’équipe Bassins, membre du comité de rédaction du bulletin, des commissions locaux, hygiène et sécurité...). À partir de janvier, il part à Pointe-à-Pitre avec pour objectif de renforcer les liens entre Géosciences Montpellier et le département de géologie de l’université des Antilles.
Bonne route à toi Jean-Jacques, et à bientôt !

*Office National de Recherches et d’Exploitation Pétrolières
**Pierre Moissette, Frédéric Quillévéré, Séverine Fauquette…
Légende photo : biostromes coralliens du Miocène moyen d’Anguilla (Caraïbes), 2017, © P. Münch


Es-tu plutôt : thé ou café ? Cinéma ou boîte de nuit ? Mer ou montagne ? Foot ou rugby ? Café, cinéma, mer et foot !
Week-end, synonyme de… ? Bricolage
Vacances, synonyme de… ? Voyage… cool….Mes enfants
Lundi matin, synonyme de… ? Bureau GM
Le métier que tu aurais rêvé de faire ? Le même !
Ce que tu détestes par-dessus tout ? La bêtise.
Ton juron / gros mot / blasphème favori ? Blaireau !
Ton mot préféré ? Humain
Et celui que tu détestes ? Excellence.
Qualités et défauts ? Dynamique. Pas assez d’égo.
Et dans 10 ans ? J’ai plein de projets !
Ta drogue favorite ? La Géologie !
Si Dieu existe, qu’aimerais-tu, après ta mort, l’entendre te dire ? C’est moi qui ai à lui dire !!!
Une personne de ton choix à rencontrer, morte ou vivante, connue ou non ? Simone Weil
Un livre de chevet ? Des bandes-dessinées
Une citation favorite ? Ne pas remettre au lendemain ce qui peut être fait aujourd’hui !
Un souvenir ? Un moment de honte ? Avoir confondu un bryozoaire avec un corail lors d’une excursion internationale :-)
Un pays, une région que tu aimes, à visiter ? L’Australie
Une résolution ? Arrêter de fumer
Un style de musique ? La pop
Ton plat préféré ? L’andouillette
Un animal de compagnie ? Un chat
Un mot pour tout GM ? Merci ! Spécialement à G2R !