Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Contenu Newsletter > Et aussi...

Atelier Caraïbes

Du 15 au 17 janvier 2018, pour le lancement du projet ANR GAARAnti1, Géosciences Montpellier a vu se réunir une quarantaine de scientifiques qui ont fait le déplacement depuis les "4 coins de France", dont la Guadeloupe, mais également depuis le Venezuela ou Cuba

Lors de la première journée, les acteurs de la mission océanographique GARANTI, qui a anticipé le démarrage de l’ANR puisqu’elle a eu lieu dès les mois de mai-juin 2017, se sont retrouvés pour la première fois à terre au cours d’un meeting post-cruise. Ces retrouvailles ont été l’occasion de découvrir les résultats préliminaires de la campagne, notamment ceux des doctorants Clément Garrocq2 et Milton Boucard 3, qui ont démarré récemment ainsi que ceux présentés à l’AGU par Serge Lallemand et Jean-Frédéric Lebrun.

La deuxième journée a débuté le matin par deux conférences générales sur les Caraïbes effectuées par des spécialistes internationaux. Bernard Mercier de Lepinay, géologue structuraliste, spécialiste du Nord de l’arc caraïbe à Géoazur, nous a présenté une synthèse de l’évolution géodynamique du domaine Caraïbe depuis 200 Ma et Manuel Iturralde-Vinent (photo ci-contre), géologue cubain qui fût jusqu’à une période très récente directeur du Museum National d’Histoire Naturelle de La Havane, a évoqué sa théorie, toujours très débattue, du GAARLandia qui explique la dispersion des faunes terrestres depuis l’Amérique du Sud jusqu’au Grandes Antilles. Merci au public qui est venu nombreux se joindre aux participants de l’atelier.
L’après-midi a été consacrée à la présentation de l’ANR GAARAnti et de ses 5 groupes de travail : 1 - Géologie à terre. Quantification de quantification des mouvements verticaux (Mélodie Philippon & Jean-Jacques Cornée), 2 - Biogéographie des mammifères récents et fossiles des petites Antilles (Pierre-Olivier Antoine & Pierre-Henri Fabre), 3 - Étude géologique et géophysique en mer de l’évolution tectonique de la zone de subduction – campagne GARANTI (Serge Lallemand & Boris Marcaillou), 4 - Modélisation numérique des mouvements verticaux induits par une subduction (Diane Arcay & Ryad Hassani), 5 - Rapprochement des registres des mammifères des Petites Antilles et de la paléogéographie des Caraïbes (Fabien Condamine & Philippe Münch).

La dernière journée a été dédiée à des discussions qui ont permis aux différents groupes de planifier et prioriser les travaux projetés cette année, ainsi que les modalités d’échanges scientifiques souhaités par tous entre les groupes. En effet, cette ANR multidisciplinaire rassemble de nombreux chercheurs et chaque groupe de travail va produire des connaissances qu’il devra partager rapidement avec les autres pour enrichir et orienter en permanence l’avancée du projet. Un volet diffusion des connaissances à destination du grand public, de collégiens, lycéens et de leurs professeurs va se mettre rapidement en place. Un site internet verra prochainement le jour ! 1(ANR-17-CE31-0009-01) portée par Philippe Münch de Géosciences Montpellier. Cette ANR a comme partenaires l’ISEM (porteur : P-O Antoine) et GéoAzur (porteur : B. Marcaillou).
2 financement ANR, Dir : S. Lallemand et B. Marcaillou
3 financement région Guadeloupe ; Dir : J-F. Lebrun et B. Marcaillou)