Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Contenu Newsletter > Coin des doctorants

Les nouvelles têtes - suite et fin

Trois personnes étaient passées entre les mailles du filet la dernière fois, comme promis, elles ont été rattrapées :

Priscila R. Fernandes, géologue brésilienne, a rejoint le laboratoire pour effectuer une partie de sa thèse intitulée "Déformation, métasomatisme et propriétés sismiques de la racine mantellique du craton de Sao Francisco, Brésil". Priscila restera parmi nous jusqu’à mai au sein de l’équipe Manteau et Interfaces, sous la tutelle d’Andréa Tommasi. Bienvenue Priscila !

Camille Tichadou a débuté début janvier une thèse intitulée "Étude des processus de serpentinisation et de production d’hydrogène dans la zone nord-pyrénéenne occidentale : du terrain à la caractérisation expérimentale". Ce travail sera co-dirigé par Marguerite Godard et Manuel Munoz et sera réalisé dans le cadre d’un contrat de collaboration avec TOTAL. Il implique les équipes MI, TMP et G2R.
Elle se présente :
"Marseillaise en exil à Montpellier (après des études de géologie à Nancy), je débute une thèse avec Marguerite Godard et Manuel Munoz sur l’étude expérimentale des serpentinites des Pyrénées Occidentales. N’espérez pas de m’identifier à mon accent, il est heureusement inexistant."
Fiche info :
- âge : bientôt 25 ans
- fratrie : 2 frères (27 et 18 ans)
- loisirs : la plongée, voyager, soirées déguisées
- rêve : nager avec une baleine
Bienvenue Camille !

Karen Araya, doctorante chilienne, vient d’arriver au laboratoire pour un séjour de trois ans. Elle débute une thèse encadrée par Laurent Dezileau "Reconstitution des évènements extrêmes (crues et tempêtes) du littoral nord chilien à partir des couches sédimentaires", dans le cadre d’un co-financement CONICYT Chili/ED Gaia.