Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Public-Presse > Ressources documentaires > Anciens thèmes de recherche > Risques naturels et Environnement > Risques naturels

2-Les risques de précipitations intenses

Le laboratoire Géosciences Montpellier travaille depuis plusieurs années à (1) l’amélioration des estimations des paramètres troposphériques issus du GPS et (2) leur utilisation en météorologie. La mesure de la teneur en vapeur d’eau atmosphérique est aujourd’hui bien maîtrisée. Cette grandeur thermodynamique très variable dans l’atmosphère à diverses échelles temporelles et spatiales. Elle agit sur la dynamique de l’atmosphère et contrôle une grande partie des transferts de matière et d’énergie. Evaluer sa distribution spatiale et temporelle est fondamental. Les techniques actuelles de sondage de la vapeur d’eau sont multiples mais ont de nombreuses limitations. L’apport du GPS est de fournir des observations par tous les temps (même en présence de précipitations) et avec une résolution temporelle horaire. Il permet de déterminer cette quantité avec une précision de 1 à 2 kg/m2 (c’est-à-dire 1 à 2 mm d’eau précipitable).

Le laboratoire est impliqué dans trois grands projets qui utilisent le GPS comme un outil parmi d’autres pour la caractérisation de la vapeur d’eau. Les deux premiers (CYPRIM et OHM-CV) s’attachent à installer des stations GPS sur le pourtour méditerranéen français afin d’étudier les événements catastrophiques de précipitations. Ces projets s’attacheront à suivre l’évolution des fréquences d’occurrences d’une partie de ces phénomènes ou de leur environnement caractéristique. Le troisième projet (AMMA) auquel participe plus de 60 laboratoires réside dans la prévision de la mousson et de ses impacts sur la vie des populations (ressources végétales, les ressources en eau et la santé). Là encore, un réseau de GPS permettra de caractériser l’aléa précipitations intenses.

Intervenants : Doerflinger E., Collard P., Boniface K.

Principaux projets :

CYPRIM (Cyclogenèse et précipitations intenses en Méditerranée, ACI Aléas et Changements Globaux).

OHM-CV (Observatoire Hydro-météorologique Méditerranéen - Cévennes Vivarais)

AMMA (Analyse Multi-echelle de la Mousson Africaine).

Portfolio