Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Contenu Newsletter > Vie du labo

Des arrivées..mais pas de départ

Bienvenue aux nouveaux arrivants :
-  Pauline Passera, gestionnaire en CDD, a réussi le concours interne CNRS de Technicien. Elle est affectée définitivement au service gestion du laboratoire à compter du 1er septembre.
- Arthur Iemmolo a intégré Géosciences Montpellier le 1er septembre suite à sa réussite au concours externe UM de technicien en instrumentation scientifique. Titulaire d’un DUT en chimie, il vient de Besançon où il travaillait comme adjoint technique au lycée Louis Pergaud. Il a rejoint l’équipe DL dans le groupe de géochronologie gaz rares. Vous le trouverez au rez-de-chaussée du bâtiment 22.
-  Romain Lafay a débuté le 1er octobre un contrat post-doctoral d’un an pour travailler avec Marguerite Godard sur les listvenites d’Oman et co-gérer la microsonde électronique avec Fleurice Parat. Après une formation en géologie à l’université de Franche-Comté, il a effectué son master puis sa thèse à l’université Grenoble-Alpes, suivi d’un contrat ATER. Il s’est ensuite expatrié en Suisse pour effectuer un premier post-doc, de 2014 à 2018, à l’institut des Sciences de la Terre de l’université de Lausanne. Son domaine de prédilection est l’étude des interactions fluide-roche dans les systèmes ultramafiques.
-  Nicolas Launay est arrivé à GM en septembre pour un an, sur un poste d’ATER. Il vient du CEREGE (Aix-en-Provence) après une thèse avec Pierre Rochette et Yoann Quesnal sur le magnétisme des roches et la modélisation.


-  Nestor Cerpa est arrivé à GM le 1er septembre, dans le cadre d’un contrat post-doctoral MUSE d’un an (projet MAntilles de Diane Arcay). Lors de sa thèse soutenue en 2015 à Nice (direction : Riad Hassani et Muriel Gerbault), Nestor a travaillé sur la modélisation 3-D des relations entre dynamique profonde d’une plaque subduite et déformations de surface. En post-doc à l’université du Minnesota, ses travaux ont porté sur la modélisation de la migration des fluides relâchés par la plaque en subduction dans le coin mantellique. À l’université d’Oxford, Nestor a étudié l’impact des variations du niveau de la mer au cours des cycles glaciaires sur le magmatisme des rides médio-océaniques, en utilisant des modèles d’écoulement bi-phasique pour l’interaction magma-roche. À GM, il travaille avec Diane Arcay au développement de modèles numériques 2-D de migration des fluides aqueux et de génération de magmas dans l’arc des Petites Antilles. Il occupe le bureau 430 au 4ème étage.
-  Peng Guo, étudiant chinois en thèse (Jilin University) et boursier de "Chinese State Scholarship Council", est arrivé à GM mi-septembre pour travailler six mois avec Dmitri Ionov (équipe MI) sur le projet "The role of mantle upwelling vs. recycled oceanic components in the origin of mantle xenoliths from northeastern China and far eastern Russia".


-  Radouan El Bamiki revient à GM pour trois mois dans le cadre de sa thèse qu’il effectue en co-tutelle Université de Montpellier /Université Cadi Ayyad, Marrakech "Phosphate economic deposits in late Cretaceous to Eocene epicontinental basins" sous la direction de Michel Séranne.

-  Xianglan Li est arrivée à GM début octobre pour une durée d’un an. Doctorante à l’université of Nanjing (Chine), son sujet de thèse est "Deep thermal dynamic process of lithosphere rifting in the northern continental margin of the south China sea". Elle effectuera ses travaux de recherche avec Frédéric Gueydan.

-  Emmanuelle Chanvry (post-doc Univ. Poitiers et TOTAL) est à GM depuis mi-octobre et jusqu’à fin novembre. Elle assure les cours de sédimentologie de Flavia Girard, en congé parental jusqu’à la fin de l’année. Emmanuelle a fait sa thèse sur le bassin éocène sud-pyrénéen et travaille actuellement sur un projet "source to sink" dans le bassin du Mozambique. Elle est hébergée au sein de l’équipe G2R.

- Maël Allard, Megan Cook, Adeline Clutier, Fadl Raad, Clément Garrocq, Dominik Mock : les doctorants nouvellement arrivés à Géosciences qui se présentent dans un article de la rubrique "Coin des doctorants".