Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Contenu Newsletter > Vie du labo

Quand les géosciences sont une fête

Vendredi soir, c’est l’effervescence dans l’équipe d’organisation… Dernière vérification de la liste des choses à ne pas oublier… Planisphère - ok… Plannings - ok… Farine, polenta, pâte Silly Putty - ok, cartes, posters, microscopes, lames minces, cailloux - ok. Et surtout, ne pas oublier les carambars, la gélatine et les lunettes “3D” !
Les caisses de matériels, la boîte à outils et les tubes à poster encombrent mon bureau, mais c’est la dernière ligne droite avant le grand weekend de la fête de la science.

La participation de Géosciences Montpellier au Village des sciences est devenue année après année un incontournable. Depuis plus de 20 ans, le laboratoire collabore à cet évènement sous différentes formes, mais toujours avec cette belle envie de proposer des ateliers originaux pour faire découvrir au public le travail des scientifiques. Et cette année, du public il y en avait ! Le stand à été littéralement "assailli" le samedi comme le dimanche par des dizaines de curieux qui voulaient tout faire et tout voir. Et ne croyez pas que seuls les enfants avaient des étoiles dans les yeux. Les parents également buvaient les paroles de Sylvie, Nicolas et Andréa, voulaient déformer des cubes de gélatine avec Lucan et Manuel, regarder dans le microscope de Françoise, faire une chaîne de montagnes en farine et polenta avec Fanny ou partir au large des petites Antilles avec Clément, et bien sûr tordre et casser des carambars sous l’œil amusé d’Émilien. Record battu avec plus de 1000 visiteurs sur le weekend et plus de 100 collégiens et lycéens le lundi.
En guise de conclusion, je vous livrerais la remarque que m’a faite un ami à qui je parlais de la Fête de la science et qui me dit, à la fin de notre conversation : - "Tu boiras une bière à ma santé à ta fête !" – "Ha ben non, c’est pas une fête comme ça !" – "Une fête comment alors ?…".
Il est vrai que ce n’est pas une fête avec un feu d’artifice et un bal à la fin, mais c’est sacrément une fête pour les scientifiques de rencontrer pendant deux jours des enfants, des hommes et des femmes, de tout âge, de tout milieu et de leur apporter des éléments de réponses à des questions restées en suspens depuis longtemps pour certains ou fraîchement germées pour d’autres, comme : "Comment connaître la forme de notre planète ?" ou "Pourquoi les montagnes ne poussent pas indéfiniment ?". C’est une fête de participer à enrichir les connaissances et l’esprit critique des visiteurs du village des sciences. Et surtout, c’est une fête d’être si chaleureusement remercié pour avoir passé du temps avec chacun à faire découvrir et aider à comprendre des mécanismes complexes étudiés au laboratoire.

Merci au public d’avoir été là en si grand nombre et avec un tel enthousiasme.
Rendez-vous pris pour l’année prochaine. Visite commentée par Benoît Ildefonse (directeur de l’unité) pour Philippe Augé (président de l’Université de Montpellier), Muriel Guedj (vice-présidente déléguée à la diffusion de la culture scientifique et à la valorisation des patrimoines historiques), Christian Périgaud (délégué adjoint DRRT Occitanie), Alain Hoffmann (directeur de la Faculté des sciences).

Anne Delplanque


Créée en 1992 par le ministère de la Recherche (aujourd’hui le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation), la Fête de la science est un évènement national qui vise à promouvoir la science auprès du grand public et des scolaires. À cette occasion, les acteurs de la vie scientifique proposent des expositions, conférences, ateliers pédagogiques, journées "portes ouvertes" dans les laboratoires de recherche ou autres animations.
La 27ème édition de la Fête de la science a eu lieu partout en France du 6 au 14 octobre 2018. La coordination régionale est assurée par Sciences Animation et la coordination sur le territoire de l’Hérault a été confiée à l’Université de Montpellier.