Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Contenu Newsletter > Coin des doctorants

Que deviennent-ils ?

Aujourd’hui c’est Benjamin Fores qui décrit en quelques lignes ses pérégrinations depuis son départ de Géosciences Montpellier.
"Après ma thèse soutenue fin 2016 et mon contrat ATER en 2017, j’ai entamé une migration vers le Nord (et le froid). En 2018, j’ai travaillé à Besançon en tant qu’ingénieur à l’OSU THETA (Terre Homme Environnement Temps Astronomie). Avec Julie Albaric et Christian Sue, du laboratoire Chrono-environnement, j’ai déployé le réseau sismologique "JURAQUAKE" entre le Doubs et la Haute-Saône, un projet financé par la région Bourgogne-Franche-Comté. Durant les prochaines années, les six sismomètres large bande de ce réseau dense vont enregistrer la micro-sismicité de l’extrémité nord de l’arc Jura. Depuis le 1er novembre 2018, je suis en post-doc avec Olivier Francis à l’université du Luxembourg. De retour dans mon domaine de thèse, j’étudie les aquifères du Grand-Duché à l’aide de la géophysique ainsi que l’impact de certaines activités industrielles sur ceux-ci."

Benjamin Fores


Le bulletin du laboratoire Géosciences Montpellier n°16 - janvier/février 2019