Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Contenu Newsletter > Et aussi...

Projet TelluS-RIFT

Le Rift Est Africain (REA) concentre, en un seul lieu et sur un temps défini, des interactions privilégiées entre la Terre et les hommes. Vallée du rift Est-Africain avec le lac Natron (vue vers le nord)

Dans le cadre du grand programme TelluS du domaine Terre Solide de l’Institut des sciences de l’Univers du CNRS, l’appel d’offre TelluS-RIFT, lancé en 2017, avait pour objectif d’étudier ces interactions dans un cadre inter-­disciplinaire. Avec l’INSU, deux autres instituts du CNRS y sont impliqués : l’INEE (Écologie et environnement) et l’INSHS (Sciences humaines et sociales). Sept projets ont été financés et deux autres co-financés dans le cadre du défi OASIC (cOnstruction et Analyses de Scénarios Interdisciplinaires pour les Changements globaux) lancé en 2017 par la Mission pour les initiatives transverses du CNRS.
La réunion de restitution TelluS-RIFT a eu lieu le 29 janvier 2019 à Paris. Dix-sept intervenants étaient présents ainsi qu’Eric Humler qui représentait l’INSU. Lors de son introduction, il a insisté sur l’importance de s’organiser comme groupe de travail sur un objet réunissant des communautés interdisciplinaires travaillant sur des thématiques impliquant des échelles de temps intermédiaires (0-10Ma).
Les porteurs des neuf projets* ont ensuite présenté l’avancée de leur travaux.
Plusieurs aspects communs ont ainsi pu être relevés lors de ces présentations : l’évolution des (socio-éco)systèmes, la transmission et la formation entre collaborateurs, la nécessité de trouver un langage, une échelle et des données communs. Ils ont également tous rencontrés des problèmes d’éthique et de gestion en local ainsi que des difficultés à faire reconnaître leurs travaux dans leur discipline individuelle. Ils ont convenu qu’il y avait un impérieux besoin de se fédérer pour continuer, que les projets étaient bien amorcés mais qu’ils avaient besoin de temps pour intégrer les données et aller plus loin. Ils ont tous constaté que les projets ont été facilités par le co-financement et/ou une dynamique déjà existante.

Après ces présentations et les discussions qui ont suivies, les participants ont décidé de se fédérer pour continuer la dynamique de recherche inter-disciplinaire initialisée par l’appel à projet et de se positionner comme atelier dans les prospectives INSU. Christel Tibéri (Géosciences Montpellier) s’est proposée pour animer l’atelier interdisciplinaire RIFT avec des co-animateurs de l’INSHS et de l’INEE. Cet atelier rédigera et distribuera un document synthétisant leurs travaux qui servira de référence auprès des différentes tutelles (INSU, INEE, INSHS).
Une prochaine réunion est prévue d’ici un an pour assurer la dynamique de ce groupe et discuter des avancées des projets.


- Vincent Balter "Les isotopes stables du calcium et l’émergence du genre Homo dans le Rift Est africain" (30 k€)
- Jean-Renaud Boisserie "TRANS-RIFT - Dynamiques biogéographiques et évolution
humaine dans le rift éthiopien au Plio-Pléistocène : vers une approche transdisciplinaire" OASIC (19.5 k€)
- Eric Calais "Dynamique du rifting continental en Afrique de l’Est" (61 k€)
- Olivier Dauteuil "Impact de l’initiation d’un rift sur un écosystème continental : exemple du Delta de l’Okavango (Botswana)" (50 k€)
- Cécile Doubre "Aléas géologiques, histoire du peuplement et transformations socio-économiques d’une zone lacustre au cœur de la dépression Afar (Éthiopie)" (40 k€)
- Sandrine Prat "Projet ModHom : impacts des fluctuations climatiques et des évènements tectono-climatiques sur les modalités d’expansion des populations anciennes : le modèle du bassin du Turkana (Kenya)" OASIC (34.8 k€)
- Loïc Segalen "Paléoenvironnements mio-pliocènes des Rifts Grégory et Albertin, la
dichotomie grands singes/homme et les phases initiales de l’évolution des Hominidés"(40k€)
- Pierre Sépulchre "REACTIvE Rift Est AfriCain : "Topographie/clImat/Evolution" (13k€)
- Christel Tibéri " Hazard in Tanzanian Rift : Impacts des processus géodynamiques sur un socio-écosystème" (50 k€)


Le bulletin du laboratoire Géosciences Montpellier n°16 - janvier/février 2019