Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Étudiants > Associations d’étudiants > Montpellier Student Chapter AAPG-SEG

Bienvenue à Berga 2007 !

Stage de terrain des "Master 1 Réservoirs Géologiques", du 14 au 20 Avril 2007

Fort de nos connaissances acquises en cours et sur le terrain à Montpellier, les étudiants de Master I « Réservoirs Géologiques » se dirigent vers l’Espagne pour effectuer un ultime -et non des moindres- « stage de terrain » . Une semaine à étudier la sédimentologie, la fracturation et la géodynamique des Pyrénées dans la région de Berga, avec pour professeurs Mr Lopez, Mr Labaume, Mr Petit et Mr Séranne.



Tout commença donc tranquillement le samedi 14 avril avec une brève présentation des terrains que nous étudierons, histoire de nous familiariser avec le site.

Le soir arrivant, les 3 minibus loués pour l’occasion mettent le cap en direction de l’auberge de Berga, sympathique petit refuge où la nourriture y est saine et variée (comprendrons bien sûr les acteurs de ce périple).






Mais ceci n’est que le début, car commence alors Le stage : 6000m de log à lever en 2 jours (ça en fait des études de faciès et des environnements de dépôts…) ainsi que la visite d’une mine de pétrole.

6000m et une courbe de subsidence plus loin, nous revoilà mercredi pour la visite d’une mine de sel avec une charmante guide espagnole qui nous interdisait de faire des photos dans la mine, ce que Mr Séranne et Mr Labaume eurent du mal à comprendre… (Surement la barrière de la langue…)

Après l’ingurgitation d’un copieux déjeuner à base de sandwich à la tomate, nous voici en face d’un étrange mur fracturé du site de Fumanya, où nous rejoignit l’homme providentiel de la fracturation, le renfort inespéré de Jean-Pierre Petit : le Docteur Roger Soliva.

C’est ainsi que débutèrent de nombreuses explications sur les réseaux fracturés, dont les exemples ne manquent pas. Mais, poursuivit par les évènements climatiques depuis le début du stage, nous dûmes écourter notre journée et rentrer plus tôt que prévu à l’auberge, où s’en suivi un petit apéritif en l’honneur du départ à la retraite d’un illustre géologue et accompagnateur de ce stage : Mr Jean Pierre Petit.



La journée suivante fut dédiée à l’étude géodynamique de la région, avec un intérêt particulier pour les chevauchements de Pedraforca et Vallpogona, conséquences de la compression pyrénéenne.

Le dernier jour fut réservé à la fracturation des calcaires à alvéolines avec l’unique intervention de Mr Petit qui, pour changer, fut interrompue par la pluie et le tonnerre. Mais personne n’abdiqua, plutôt mourir…



Notre épopée finie, nous sommes rentré tous grandis, géologiquement et professionnellement parlant, de ce stage en Espagne. Tous les élèves du Master remercient grandement les professeurs présents à ce stage, pour leur patience et leurs bons conseils pour l’avenir…






P.S : Un dernier hommage au géologue, ainsi qu’à l’homme, Jean-Pierre Petit, qui met un terme à sa carrière après des années de bons et loyaux services à l’université de Montpellier II. On ne vous remerciera jamais assez pour tout le savoir que vous nous avez transmis au cours de l’année, et en particulier au cours de ce stage. Merci de la part de tous et de toutes…