Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Public-Presse > Histoire de la géologie à Monpellier

La légende du Golfe du Lion

La légende du Golfe du Lion

A propos d’étymologie, il est fréquent que le temps ait effacé toute trace de certitude. Nous sommes alors réduit à balancer sans fin entre les différentes hypothèses et légendes. Mais quand on invoque des légendes, c’est toujours la plus jolie qui est véridique.

Carte ancienne du Golfe du Lion 1570
Carte ancienne du Golfe du Lion 1570

Ainsi pour le Golfe du Lion, voici la plus jolie version (et donc l’étymologie véridique !).

A l’époque ancienne et troublée du haut Moyen-Age, les navigateurs méditerranéens n’avaient pas encore maîtrisé l’utilisation du GPS et se déplaçaient en visant des points de repère disséminés le long de la côte et visibles depuis le large. Les caboteurs désirant rallier Maguelone repéraient la montagne en forme de sphinx, qui comme chacun sait, est un lion couché relevant fièrement sa tête d’homme. Mais pour les matelots moins lettrés que leur commandant, c’était bel et bien un lion qui se tenait au fond du Golfe, et ils avaient bien raison d’identifier ainsi notre majestueux Pic St Loup !

Et c’est ainsi que la vaste baie sableuse située entre Camargue et Roussillon est devenue le Golfe du Lion.

Notons au passage que les anglais se trompent quand ils écrivent "Gulf of Lions" (au pluriel) sur leurs cartes car nous sommes bien placés pour savoir qu’il n’y a qu’un seul Lion, comme il n’y a qu’un seul Pic St Loup.

Carte de Cassini vers 1750
Carte de Cassini vers 1750