Nos tutelles

CNRS

Rechercher




géosciences montpellier
université
de montpellier
campus triolet
cc060
place eugène bataillon
34095 montpellier cedex05
france

+33(0)4 67 14 36 02

Nom tutelle large
OREME

Accueil > Recherche > Dynamique de la Lithosphère > Thèmes de recherche

Thèmes de recherche

Dynamique de la subduction

Une douzaine de membres de l’équipe DL consacrent une part importante de leur recherche à l’étude des zones de subduction. Les recherches portent sur la dynamique du système subduction incluant les interactions manteau-lithosphère qu’elles soient mécaniques, thermiques ou chimiques.
L’équipe s’investit par ailleurs dans plusieurs chantiers emblématiques comme à Taiwan, aux Petites Antilles ou en Méditerranée (Maroc, Algérie, Grèce).
Nous mettons en oeuvre différentes techniques allant du terrain aux campagnes océanographiques en passant par l’analyse géochimique, la modélisation numérique ou analogique, les traitements sismiques ou bathymétriques.

- Dynamique interloque d’une subduction et comportement sismogène
- Dynamique du coin mantellique et migration des magmas de subduction
- De l’initiation aux interactions entre subduction

Dynamique des orogènes

- Impact de l’héritage structural sur le développement des orogènes
- Impact du forçage climatique et tectonique dans l’évolution des reliefs terrestres
- Mécanisme d’exhumation de la croûte profonde, du manteau sous-continental et des unités HP

Rhéologie et déformation de la lithosphère continentale

Nous souhaitons contraindre, par des approches géologique, géophysique et de modélisation numérique le comportement rhéologique des plaques continentales et la relation entre déplacement des plaques et mouvements convectifs mantelliques
En particulier, nous souhaitons apporter des réponses aux questions de premier ordre suivantes :

1/ Quelle est la rhéologie de la lithosphère continentale ? Il est maintenant admis qu’un multicouche fragile-ductile modélise correctement la rhéologie de la lithosphère. Cependant, aucun modèle à ce jour n’est satisfaisant pour expliquer à la fois les frontières de plaques molles et des plaques rigides mais aussi un comportement court-terme fragile (séisme) et long-terme ductile.

2/ Quelles sont les relations entre convection mantellique et tectonique des plaques ? La subduction n’est pas un phénomène stationnaire, comme le montre le retrait important des panneaux plongeants, permettant des modifications transitoires et importantes des modes de déformations en frontière convergente avec des séquences imbriquées et complexes de compressions et d’extensions (cf. la Méditerranée). En d’autres termes, les déformations lithosphériques résultent non seulement des déplacements horizontaux des plaques mais aussi des interactions dynamiques avec le manteau convectif.

- Résistance long-terme de la lithosphère et impact sur la rhéologie
- Relation entre résistance court-terme de la lithosphère et sismogénèse
- Localisation et propagation de la déformation dans la lithosphère

Thème transverse : développements méthodologiques

- Géochronologie des gaz rares
- Géochimie - Géochronologie HT
- Modélisation numérique en géodynamique
- Modélisation analogique des couplages tectonique-processus de surface
- Imagerie géophysique